Swipe to the left

Quelle option choisir entre un référencement naturel et payant ?

Quelle option choisir entre un référencement naturel et payant ?
Par Charles Davrinche - Imédia360.fr 2 years ago 3299 Vue(s) 0 commentaire

Lorsqu'un acheteur potentiel veut acheter un produit ou un service sur Internet, le plus souvent, il commence par entrer une expression ou un mot-clé dans un moteur de recherche.
En l'occurrence, une étude mondiale réalisée par Mainstreethost, une agence spécialisée dans le marketing digital, a montré que cela était le cas pour 44 % d'entre eux, ce qui représente quand même 131 milliards de recherches effectuées sur ces moteurs chaque mois. L'objet du référencement est alors de rendre votre entreprise visible dans les premiers résultats de façon à ce que votre site soit consulté dans la majeure partie des cas.

En effet, 75 % des internautes ne vont jamais au-delà de la première page de résultats , d'où l'importance d'un bon référencement. Deux solutions s'offrent alors à vous : le référencement naturel ou payant.

Focus rapide sur ces deux systèmes de référencement

Le référencement naturel, autrement appelé SEO, repose sur un travail de fond en matière de qualité des contenus du site. Celui-ci nécessite une connaissance approfondie des lois imposées par les moteurs de recherche ainsi qu'un temps important passé à l'élaboration du site Web de l'entreprise et de son contenu.


Le référencement payant, aussi nommé SEA, consiste plutôt à mettre en place des actions de type publicitaire. Ces dernières sont définies en fonction d'un coût initialement déterminé.
Quoi qu'il en soit, l'objectif de ces deux techniques est d'améliorer le positionnement d'un site Internet sur les moteurs de recherche de façon à générer un maximum de trafic sur ces derniers.

Les principes de base du référencement naturel

Le référencement naturel se met en place via l'utilisation de mots-clés stratégiquement employés au sein du site Internet. Si celui-ci n'a aucun coût financier, il demande un grand travail de fond allié à des connaissances techniques solides. C'est pourquoi, de nombreuses agences sont spécialisées dans ce domaine. En plus d'employer des mots-clés ou des expressions rigoureusement choisis, des actions externes sont également mises en œuvre.

Celles-ci sont appelées netlinking et permettent d'obtenir des liens pertinents dans le but d'apporter du trafic sur le site Internet et de faire remonter celui-ci sur les premières pages des moteurs de recherche. De même, il convient d'analyser précisément le trafic généré sur le site Internet de façon à corriger les éventuels points faibles de votre référencement naturel.

Les bonnes pratiques du référencement payant

Le référencement payant, quant à lui, consiste à acheter aux enchères des mots-clés de façon à les diffuser sur plusieurs réseaux de diffusion tels que Google Adwords.

Ainsi, lorsqu'un internaute effectue une recherche contenant l'un de ces mots-clés, une annonce comportant un lien direct vers le site Internet de l'entreprise apparaît sur un encart prévu à cet effet. Qui plus est, sachez également que Google est très attentif aux taux de clics.

Autrement dit, si l’annonce pour un site Internet est cliquée de nombreuses fois, Google jugera qu'il s'agit d'une annonce de qualité et favorisera sa position. De ce fait, ce n'est pas parce qu'un annonceur paye plus cher le même mot-clé qu'il est forcément mieux positionné. Ainsi, le référencement payant nécessite impérativement de diffuser une annonce bien réalisée sur une cible qualifiée pour que cela devienne rentable.

Le juste équilibre entre référencement naturel et payant

En réalité, pour qu'un site soit visible sur le Web, il convient de jouer sur les deux tableaux en même temps.

En effet, le référencement payant rend immédiatement visible l'entreprise. Néanmoins, ses effets s'arrêtent dès que la campagne publicitaire prend fin. Par ailleurs, il convient de cibler des mots précis pour ne pas engendrer des coûts trop conséquents et pour optimiser au maximum l'efficacité des campagnes marketing mises en place. À l'inverse, le référencement naturel offre une visibilité sur le plus long terme. Il permet de garder une bonne constance dans le temps et de se positionner de façon plus « légitime » grâce à des expressions métiers.


Ainsi, la bonne stratégie consiste à privilégier le référencement payant pour des opérations ponctuelles, saisonnières ou ciblées. Le référencement naturel, quant à lui, va servir à asseoir la notoriété de l'entreprise dans le temps.